[EXPOSITION] Modes de vie créations d’artistes et d’habitants

> Nicolas Henry, photographe
> “Traits d’union”
> Atelier photographie et installation
> Avec des enfants du groupe scolaire Gambetta

« Entre, Dijon, Chenôve et le monde… Le monde nous accueille à bras ouverts quand on l’aborde avec une histoire à raconter… La cabane comme un théâtre autour du monde. Lorsqu’on est enfant, la cabane est l’espace du jeu et de l’imagination. On transforme un drap en océan et quelques livres deviennent les îles habitées de Papous et de Robinson. Ces rois et reines d’un jour m’ont appris la confiance dans l’extraordinaire capacité de l’être humain à accueillir l’autre. Vivre dans cet élan permanent vers ’inconnu peut nous permettre de changer notre regard sur le monde et nos semblables.

Pour cela, il suffit de bâtir une cabane avec quelques mètres de corde et deux arceaux de bois et de décréter qu’elle a rang de palais. La parole des aïeux qui retentit sous les taffetas, les raphias et les batiks s’élève alors et l’histoire commence…» – N. Henry

Le photographe est connu pour ses mises en scène participatives, composées de décors grand format à la frontière du théâtre et de l’installation, réalisés avec l’aide d’habitants aux 4 coins du monde.

Ici le projet réunit les enfants de l’école Gambetta (Chenôve) et ceux de l’accueil périscolaire du quartier de Fontaine d’Ouche (Dijon). Ensemble ils vont créer deux fresques-photographies (de la fabrication des éléments de décor, à la mise en scène, à la séance photo finale).

Ces grandes maquettes prises en photographies, sous la forme de théâtre de marionnettes, créatives et colorées, dans lesquelles tous les enfants mettront un petit bout de leur univers, seront présentées avec d’autres photos de Nicolas Henry, réalisées elles dans différents pays du monde, pendant le festival.

 

Vernissage de l’Exposition Jeudi 25 janvier 17h30 – Le Cèdre